Berkshire Hathaway, la société d’investissements de Warren Buffet a perdu 28 milliards de dollars en 3 mois

Même les experts en placements financiers les plus renommés se prennent parfois les pieds dans le tapis, mais moins souvent que les autres. La remontée des taux d’intérêt a surpris Warren Buffet, ses valeurs préférées ont largement baissé...

Publié le

Lourde chute de la valorisation du portefeuille de Berkshire Hathaway, mais sans réelle conséquence pour le moment. Le rebond attendu des marchés financiers pourrait facilement remettre dans le bon sens les anticipations avisées de Warren Buffet, si toutefois rebond, il y aura...

Pas la chute des cryptos, mais celle du SP500 !

Non, Warren Buffet n’était pas largement investi en cryptos, il n’en veut toujours pas et n’en voudra probablement jamais. Même à un cours du Bitcoin de 25$, Warren Buffet a indiqué qu’il ’en achèterait pas. Et pourtant, cela n’a pas empêché sa société d’investissements, Berkshire Hathaway, de prendre en pleine poire la baisse des valeurs cotées américaines. En trois mois, avec la forte remontée des taux d’intérêt, et son inefficacité à abaisser l’inflation, l’indice SP500 s’est effondré de 16%. La valorisation de Berkshire Hathaway a dévissé de 28 milliards de dollars. L’année passée ce même trimestre 2021, d’une année boursière, il est vrai, complétement folle, Berkshire Hathaway affichait 28 milliards de plus-values.

Jusqu’à 53 milliards de pertes

La perte liée aux investissements sur les marchés s’élève au total à 53 milliards de dollars. Elle n’a été que très partiellement compensée par le bénéfice opérationnel cumulé de 9,3 milliards de dollars (en hausse de 38,8 %) dégagé par les entreprises diverses et variées détenues par le conglomérat. «  Le montant des gains ou pertes d’investissement au cours d’un trimestre donné n’a généralement pas de sens », indique Berkshire Hathaway. Le holding espère tirer profit du plongeon des marchés. Appliquant l’adage boursier, « buy the dip » (acheter le creux), il a investi, en net, 3,8 milliards de dollars en actions au deuxième trimestre, notamment dans des valeurs du secteur de l’énergie comme Chevron et Occidental Petroleum précise Les Echos.
Il a par ailleurs limité les rachats de ses propres actions à 1 milliard de dollars. En 2021, ces rachats avaient atteint un record d e 27 milliards. Considéré par certains comme un véritable gourou en matière d’investissement, Warren Buffet, surnommé « l’oracle d’Omaha », du nom de sa ville natale dans le Nebraska, fêtera ses 92 ans à la fin du mois.

Pertes sur Apple, Bank of America, American Express

  • Apple a perdu 22 % au deuxième trimestre. Apple est, de loin, le premier investissement de la société en valeur : 125 milliards de dollars, soit 38 % d’un portefeuille boursier de 328 milliards au 30 juin.
  • Bank of America, deuxième ligne du portefeuille d’actions de la société (32 milliards de dollars) en baisse de 24%,
  • American Express, cinquième plus importante position (21 milliards), en baisse de 26%.

Avis

Vos avis : Berkshire Hathaway, la société d’investissements de Warren Buffet a perdu 28 milliards de dollars en 3 mois
Notation : /5