Budget vacances d’été 2022 : le budget moyen des Français serait de 1641 euros, en baisse de 8% par rapport à 2019

Comme chaque année, l’enquête Cofidis/CSA Research permet de connaître le budget moyen que prévoit les Français pour leurs vacances d’été. Avec cette inflation galopante, le budget vacances 2022 est déjà en léger repli, alors que le coût des vacances va croître de son côté de près de 7%.

Publié le

Malgré la hausse des prix, cette inflation galopante, l’envolée des coûts des locations estivales (+7.2% en 2022 !), du prix des carburants, une large majorité de Français (63%) envisage de partir en vacances cet été ! Seulement 8% des Français songeraient à renoncer à leurs vacances 2022, selon un autre sondage.

Quel est le budget moyen des Français pour les vacances ?

Les Français envisagent de dépenser 1 641€, contre 1 765€ en 2019, date de la dernière édition de cette enquête (soit une baisse de 8%). Un budget qui fluctue entre générations, les 18-24 ans prévoyant de dépenser 1 141€ seulement pour leurs vacances d’été, et les 65 ans et plus, 1 930€. Les habitants de l’Île-de-France sont quant à eux ceux dont le budget vacances sera le plus élevé : en moyenne 2 099€.

(c) Cofidis/CSA Research

Sources de financement des congés d’été

Pour financer leurs congés, les Français puiseront pour la plupart dans leur budget dédié aux dépenses courantes (45%), tandis que 36% d’entre eux iront puiser dans leur épargne personnelle. Le paiement en 3 ou 4 fois sans frais, utilisé par 5% des vacanciers, est particulièrement plébiscité par les jeunes de 18-24 ans (15%). Enfin, 5% des Français auront recours à l’aide de leur famille et 2% au crédit à la consommation.

(c) Cofidis/CSA Research

Se serrer la ceinture ? Oui, enfin, un peu...

Chiffre fort de cette enquête, 64% des Français ont le sentiment qu’ils vont devoir se restreindre sur leur budget vacances - une donnée qui grimpe à 77% chez les 18-24 ans. La raison principale de ces restrictions budgétaires ? L’inflation pour une nette majorité (52%) des vacanciers (69% chez les 50-64 ans). Loin derrière arrivent ensuite des imprévus financiers au cours des derniers mois (15%), d’autres projets de dépenses importantes pour les mois à venir (13%), le fait de ne pas avoir d’épargne de côté (10%) ou encore un projet de vacances avec un coût plus élevé que prévu (9%).

(c) Cofidis/CSA Research


Aussi sont-ils 59% à souhaiter limiter les achats plaisirs et 56% les frais de restauration et d’alimentation (66% chez les 65 ans et plus). Au même titre, 42% des vacanciers prévoient de limiter les dépenses liées aux sorties, activités et loisirs, 28% de réduire le nombre de nuitées, et 25% les frais liés au logement.
Sans surprise, les congés d’été des Français seront cette année placés sous le signe des restrictions, aussi bien sur les achats plaisirs que sur l’alimentation et le choix du logement. Dans un contexte économique marqué par une forte inflation, le crédit à la consommation est une solution utile : il redonne du pouvoir d’achat en permettant de financer les vacances”, déclare Mathieu Escarpit, Directeur marketing chez Cofidis France.

Avis

Vos avis : Budget vacances d’été 2022 : le budget moyen des Français serait de 1641 euros, en baisse de 8% par rapport à 2019
Notation : /5